Difficile cap des Aiguilles

Depuis hier, l’océan a commencé à se déchaîner sous les grains. La mer est devenue mauvaise et Sucre de Pastèque souffre quelque peu.

Sébastien a failli perdre la grand-voile mais a réussi à  réduire la voilure .Le vent s’est un peu calmé et le trimaran avance à la vitesse de 8 nœuds avec des surfs à 15 nœuds ce qui inquiète un peu Sébastien…

En attendant de franchir le cap des Aiguilles ci-dessous et d’atteindre enfin l’océan Indien!!

Cap-de-Bonne-Esperance

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :